Chercheurs d'emploi

L'A.L.E permet à de nombreux prestataires de redéfinir clairement un cadre pour leur vie, leurs projets et leur avenir. Certains retrouvent grâce à leurs activités une insertion qui leur permet de recomposer des liens qui peuvent parfois manquer durement lorsque le processus d'exclusion est engagé.

Pour travailler à l'Ale, il faut remplir les conditions suivantes :

Chômeurs :

• Soit bénéficier depuis deux ans d'allocations de chômage pour les personnes âgées de moins de 45 ans.
• Soit bénéficier d'allocations de chômage depuis au moins 6 mois pour les personnes âgées de plus de 45 ans ou Les chômeurs complets indemnisés répondant à la durée de chômage mais exemptés d'inscription comme demandeurs d'emploi (les chômeurs de plus de 50 ans)

CPAS :

• Soit bénéficier d'un revenu d'intégration sociale.
OU
• être bénéficiaire de l'aide sociale (personne n'ayant pas accès au revenu d'intégration sociale en raison de leur nationalité).

Activités autorisées : voir Quels travaux ?

Rémunération :

Les chercheurs d'emploi qui effectuent une activité Ale (les prestataires) sont payés par l'utilisateur (personne chez qui l'activité s'effectue), à raison d'un chèque A.L.E. de 4,10 € par heure entamée de travail. Ils peuvent prester un maximum de 45 heures par mois. Ainsi, et de manière tout à fait légale, les demandeurs d'emploi ont donc la possibilité de gagner, chaque mois, un supplément 184,50 €, en plus de leur allocation sociale.

Assurances :

Les prestataires Ale sont assurés par l'ONEM contre les accidents du travail. L'ONEM a souscrit une assurance qui couvre la responsabilité de l'Ale de Saint-Gilles, de l'Utilisateur et du travailleur de l'Ale pour les dommages qui seraient occasionnés dans l'exercice de ses activités. Dans ce cas, prenez immédiatement contact avec l'Ale de Saint-Gilles afin de faire les déclarations nécessaires vis-à-vis de l'assurance.